Formation en ligne « Laïcité et enseignement du fait religieux »

Cette journée est réalisée en partenariat avec l’IREL (EPHE-PSL) et le service d’éducation artistique et culturelle (EAC) de l’INSPE de l’académie de Versailles.

Elle aura lieu en distanciel le 8 juin 2022 de 9h à 16h 15.


✔️ Pour consulter la vidéo de la conférence de cette journée du 8 juin 2022 >>> ICI


  • Programme

- Introduction institutionnelle (Eric de Saint-Léger, Martine Meskel-Cresta) - 9h-9h15

- Introduction scientifique plénière : « Laïcité et enseignement des faits religieux » (Ph Gaudin, directeur IREL) - 9h15-10h30
L’introduction vise à rappeler ce qu’est la laïcité en général, la laïcité scolaire en particulier et en quoi l’enseignement des faits religieux est une mise en œuvre de la laïcité.
Suivi d’un échange avec l’assistance.

- Première session d’ateliers (10h45 - 12h45) :
Atelier n°1 : Aborder en cours et dans les programmes le judaïsme (St. Laithier, IREL)
La présence extrêmement lacunaire du judaïsme au sein des programmes de l’école publique a des effets considérables, au-delà de la seule culture générale des élèves. Ce phénomène facilite d’abord très certainement la diffusion de stéréotypes et de préjugés à caractère antisémite et amoindrit par ailleurs indiscutablement les possibilités de cohésion au sein de notre société. Si on ne peut modifier les programmes en l’état, il est toutefois important de faire, à l’intérieur des programmes existants, toute sa place à une histoire longue, riche, diverse et composante essentielle de l’histoire de notre pays.

Atelier n°2 : Aborder en cours et dans les programmes le christianisme (R Rochette, IREL)
Le christianisme est la religion la plus présente dans les programmes. Il peut apparaître comme moins complexe ou méconnu que d’autres traditions religieuses, mais son apparente familiarité peut être à l’origine d’erreurs ou d’inexactitudes. Nous envisagerons les grandes caractéristiques du christianisme et les principales étapes de son histoire, en insistant sur un trait fondamental et trop souvent négligé : son extraordinaire diversité.

Atelier n°3 : Aborder en cours et dans les programmes l’islam (J. Ahbab, IREL)
L’enseignement de l’islam apparait comme une question sensible aux yeux des acteurs de la communauté éducative. Connaître son histoire et les renouvellements historiographiques qui traversent l’islamologie permet de conserver une posture laïque et de présenter des savoirs actualisés sans attiser les tensions.

Atelier n°4 : Fait religieux et laïcité : interroger les traits laïques du spirituel (E. Brassat, INSPE de l’académie de Versailles)
Sans revenir sur la séparation du religieux avec le politique, le droit et les sciences, un enseignement laïque doit pouvoir s’efforcer de thématiser et d’interroger la place du spirituel – de la vie de l’esprit - en regard des connaissances communes et de leur sens, ne serait-ce qu’à travers l’enseignement de la philosophie et de l’art, ou d’une définition rationnelle de sens commun de l’existence humaine. Ce en quoi, un enseignement laïque ne peut se passer de celui de la philosophie, ce qu’il faut toujours rappeler. Il faut donc s’autoriser à l’investigation de certaines questions en classe, sans pour autant reconduire un rapport religieux à celles-ci ni non plus les écarter complétement de la réflexion morale et politique. Il y a là une difficulté formelle et pratique pour l’institution scolaire laïque qui nécessite investigations et discussions non point du seul fait religieux, mais aussi de la nature des questions dites d’ordre spirituel : nature de la pensée et du psychisme humain, sens du savoir, finalités de la nature, définition des conditions de la vie, réalité de la mort, relations mutuelles, pouvoirs de la volonté, valeurs éthiques, définition de l’humanité et croyance ou pas en Dieu.

- Deuxième session d’ateliers (14h15 - 16h15) :
Mêmes ateliers que dans la première session du matin.
La journée se finira par la proposition d’un questionnaire anonyme de satisfaction des participantes/participants, diffusée par mail.


✔️ Pour participer à cette formation en ligne >>> ICI


  • La laïcité au prisme des arts

En guise de prolongement aux travaux menés en atelier lors de cette journée du 8 juin, le service EAC propose aux participants du colloque, des pistes qui peuvent permettre à l’enseignant d’aborder ces questions avec les élèves.
Voici des ressources pédagogiques et des expositions programmées par des structures culturelles. Pour les consulter >>> cliquez ICI


  • Contacts :

- Martine Meskel-Cresta
- Ismaïl Ferhat

✔️ Pour consulter les repères bibliographiques >>> ICI
✔️ Pour consulter les ressources pédagogiques - Valeurs de la République et laïcité >>> ICI

Partager :

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)