Master MEEF

Recherches en éducation, didactique et formation - REDEF

Mention : Pratiques et ingénierie de la formation
Parcours : Recherches en éducation, didactique et formation - REDEF
Université proposant la formation : CY Cergy Paris Université
Modalités de la formation : À distance

Public concerné

Ce cursus s’adresse essentiellement à des professionnels de l’éducation de l’espace francophone ; il propose une formation scientifique permettant de mener à bien une thèse en 3 ans à l’issue de ce master.
Il convient tout particulièrement à des enseignants, des formateurs ou des cadres de l’éducation nationale qui envisagent de s’engager dans un travail doctoral et attendent un suivi soutenu.
Il permet d’apporter un encadrement méthodologique à des enseignants et éducateurs souhaitant s’engager dans une innovation ou une recherche-action au niveau de leur école, de leur établissement ou à une échelle plus large. Il s’adresse également aux publics ayant un parcours dans l’enseignement supérieur.
Cette pluralité de perspectives scientifiques permet d’éclairer la complexité des questions éducatives. L’étudiant pourra acquérir des repères théoriques dans différents domaines des sciences de l’éducation et de la communication, ainsi qu’en didactique et approfondira son projet personnel par un choix d’options.

PDF - 594.3 ko
Télécharger la fiche de présentation 2021 - 2022

Débouchés possibles 

Les titulaires de ce master pourront mettre en avant ces compétences pour la conception de documents didactiques et pédagogiques, d’outils de formation, l’expertise et le conseil auprès de
collectivités. Ils pourront également postuler à des emplois de cadre de l’Éducation nationale (sur concours).

Programme

Master 2
■ UE31 – Connaitre les concepts fondamentaux des sciences humaines et sociales et des sciences de l’éducation.
■ UE32 - Se former aux méthodologies de recherche
■ UE 41 – Se spécialiser dans un domaine de recherche
■ UE42 – Finaliser le mémoire
■ UE43 (UE libre) - Personnaliser son parcours

- L’UE31 initie aux concepts fondamentaux des sciences sociales et des sciences de l’éducation (EC 311). Il permet de choisir 2 options (EC 312) dans une liste au sein de laquelle la thématique du mémoire sera progressivement définie :

A-Éducation
1. Santé, social, corps, handicap
2. Éducation, vulnérabilités et questions sociales
3. Pédagogie dans les enseignements scolaires et supérieurs, pédagogies alternatives. Numérique, espaces d’apprentissage

B-Didactiques
4. Langage et interactions dans les apprentissages linguistiques, littéraires et culturels : didactique, pédagogie, formation
5. Pratiques d’enseignement dans le premier degré. Approche par la didactique des mathématiques et des sciences
C-Cognition
6. Psychologie cognitive du développement et des apprentissages
7. Apprentissage et cognition incarnée/située.

Un atelier de lecture d’articles de recherche en langue étrangère le prépare à élargir le spectre de ses lectures (EC313). À l’issue de l’UE31, le candidat choisit d’ancrer son mémoire dans l’un des trois domaines : éducation, didactiques ou cognition, domaines qui structurent également l’école doctorale

- L’UE32 Méthodologie s’inscrit dans la perspective du mémoire de M2. Les approches quantitatives sont traitées en groupe de niveau (EC321). Les approches qualitatives (EC322)
sont spécifiées selon le domaine choisi : Éducation, Didactiques (du français ou des mathématiques et des sciences) ou Cognition (méthodologie expérimentale et entretien d’explicitation). Dès la première année, un tutorat de mémoire est proposé qui se poursuit jusqu’à la soutenance l’année suivante (EC 323).

En seconde année, pour étayer leur mémoire, les étudiants suivent un séminaire du domaine choisi, mutualisé avec l’école doctorale : Éducation, Didactiques ou Cognition (EC411 et 421). Des présentations de recherches alternent avec des lectures d’articles, travaillées collectivement.
À l’appui de ce séminaire, des apports sur l’analyse des contextes, des pratiques et sur le statut des données complètent la formation méthodologique de l’étudiant (EC412), tandis qu’un atelier d’écriture de recherche permet de travailler la double fonction épistémique et communicative de l’écriture du mémoire (EC 413).

La seconde partie de la seconde année est centrée sur la finalisation du mémoire, avec un renforcement du suivi individualisé par le directeur du mémoire.
Une UE libre mutualisée avec l’école doctorale, l’UE43, offre un choix d’options permettant à l’étudiant de se socialiser dans le monde de la recherche ou de personnaliser son parcours en suivant un enseignement dans un autre parcours de MEEF4. Elle lui permet également de choisir des approfondissements pour conforter son projet de recherche immédiat ou à venir.

Il s’agira de produire un mémoire d’une cinquantaine de pages minimum (présenté en double interligne) hors annexes, qui présentera une problématique articulée aux axes du laboratoire et une bibliographie pertinente par rapport à cette problématique, cernant le champ d’investigation à partir d’un état de la question. Le choix d’un cadre théorique et d’une méthodologie pour le recueil, la transcription et l’analyse des données sera explicité et justifié.
Le mémoire pourra intégrer des travaux de recherche ayant fait l’objet d’une communication ou d’une publication dans l’année universitaire en cours.
La commission d’examen des candidatures apprécie que le candidat ait préfiguré un projet de recherche pour son mémoire de master, sachant que la problématique peut évoluer lors de la première année.

L’admission en M2 se fait sur CV et lettre de motivation pour les étudiants ayant obtenu un M1 recherche en sciences de l’éducation avec mention Bien, les titulaires d’un M2 MEEF ou d’un autre M2 recherche. Une validation d’études supérieures ou une validation des acquis de d‘expérience peut être accordée sur dossier.
- Les candidats en reprise d’études devront justifier d’une expérience professionnelle dans les domaines de l’éducation, de l’enseignement ou de la formation.
- Pour ceux qui ne sont pas titulaires d’une Licence, ils devront déposer une demande de validation des acquis de l’expérience personnelle et professionnelle, VAPP85.
- Pour ceux qui sont titulaires d’un diplôme étranger, une certification par France éducation international (anciennement CIEP) est nécessaire (compter un délai de 4 mois environ)
- Pour les titulaires d’un diplôme universitaire de master recherche ou de MEEF4, une dispense partielle est possible par une procédure de validation des études supérieures, VES.

Equipes de recherche d’appui

- Le laboratoire ÉMA, École, Mutations, Apprentissages réunit des enseignants-chercheurs en sciences de l’éducation, sociologie, philosophie et didactiques (sciences du langage, littérature et
arts, géographie, sciences économiques et sociales, TICE).
- Le LDAR développe des recherches qui abordent sous différents angles la problématique générale des relations enseignement/apprentissage des mathématiques et des sciences expérimentales.
- Au sein du laboratoire Paragraphe, les recherches menées dans l’équipe Compréhension, raisonnement et acquisition de connaissances.

Le contact pour ce master est :
- Marie-Laure Elalouf 
- Sigolène Couchot-Schiex (à partir du 1er septembre 2021)
- Véronique Bourhis
Responsables du parcours REDEF


- Master 2 : octobre 2021

Lieux de la formation

Partager :

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)